Tu as du mal à capter la différence entre cannabis, chanvre et CBD ? À vrai dire, on te comprend. C’est pour cela que nous t’avons préparé ce petit guide, qui devrait te permettre de te repérer dans ce champ lexical très green... L’occasion aussi de choper deux ou trois infos pour briller lors de ton prochain repas de famille (et expliquer à ton cousin que non, son vapoteur au CBD ne va pas le faire planer).

 

Chanvre ou cannabis ?

 

À regarder leurs longues feuilles vertes, pas facile de différencier le chanvre du cannabis... Commençons donc par un peu de botanique : les deux plantes font partie de la famille des “Cannabaceae”, d’où leur ressemblance. Sauf qu’elles n’ont pas les mêmes effets (mais alors pas du tout). Ce qui les distingue, c’est leur composition : le chanvre comme le cannabis sont composés de plus d’une centaine de cannabinoïdes, des molécules qui provoquent une réaction au niveau des récepteurs de l’organisme. Et parmi elles, on retrouve le THC et le CBD, qui sont les deux substances les plus puissantes.

 

Maintenant que les bases sont posées, creusons un peu le sujet. Le THC, ou tétrahydrocannabinol (mais appelons le THC, la vie est trop courte pour essayer de le prononcer) a des propriétés psychotropes. Concrètement, c’est lui qui agit sur ton cerveau lorsque tu en consommes, et qui peut aussi créer une dépendance.

 

Si le cannabis te fait tant d’effet, c’est parce que ses feuilles et ses fleurs sont beaucoup plus concentrées en THC que le chanvre, qui n’en contient que très peu, voire pas du tout. En fait, c’est simple : c’est le taux de THC qui permet de différencier le chanvre industriel, qui est celui que l’on utilise en tant que matière première dans de nombreux domaines, du chanvre récréatif, que l’on fume.

 

Le cannabis, ou chanvre récréatif

 

Tu l’auras compris, le chanvre récréatif est bien plus chargé en THC que le chanvre industriel, ce qui en fait une drogue. Dans le langage courant, on parle alors de cannabis pour désigner la weed (même si en réalité, cannabis signifie chanvre en latin). L’ONU a d’ailleurs inscrit la plante dans la convention unique sur les stupéfiants de 1961, faisant officiellement du cannabis une drogue.

 

La plante peut être consommée de plusieurs façons, comme à travers ses fleurs et ses feuilles (auxquelles le reggae a beaucoup rendu hommage, big up à Bob Marley, Snoop Dogg et Cypress Hill). On parle alors de marijuana, de weed ou de ganja. Il y a aussi la résine de cannabis - plus connue sous le nom de shit - ou encore l’huile de cannabis. Bref, tu as saisi l’idée. Parmi les effets de la weed, les consommateurs recherchent l’euphorie, un effet relaxant ou un moyen de stimuler leur créativité.

 

Le CBD, une molécule puissante

 

Le CBD, aka cannabidiol, est présent dans le chanvre comme dans le cannabis. Mais si le THC est illégal - il est inscrit sur la liste des stupéfiants - le CBD est lui légal, puisqu’il n’a pas d’effet psychotrope. La commercialisation de produits concentrés en CBD est donc autorisée, à condition de respecter trois critères. La variété de chanvre utilisée doit apparaître sur la liste des plantes autorisées ; seules les graines et les fibres de la plante peuvent être exploitées, mais pas ses fleurs ni ses feuilles ; et la teneur en THC du chanvre ne doit pas dépasser les 0,2 %. “La présence de THC dans les produits finis, quel que soit son taux, est interdite, précise le gouvernement. Pas de quoi être ​high ​avec une cigarette électronique au CBD, ni avec une crème de jour.

 

Le cannabidiol est connu pour ses propriétés anti-douleur, anti-inflammatoire, relaxante, analgésique... C’est pour cette raison que le Cannabis sativa, riche en CBD (et faible en THC) est utilisé à des fins thérapeutiques dans certains pays. La France prévoit d’ailleurs d’expérimenter le cannabis thérapeutique dès le mois de septembre sur 3 000 patients. Les traitements prendront la forme d’huiles, de tisanes ou de fleurs séchées, et devraient notamment les aider à gérer la douleur.

 

Les multiples vertus du chanvre

 

CBD, chanvre, cannabis, tout est clair ? Bien. Revenons-en maintenant au chanvre, qui mérite que l’on s’y attarde encore quelques minutes. Cette plante - pas celle qui t’envoie au pays des licornes, l’autre - est utilisé sous forme d’huile, de fibres et de celluloses dans l’industrie textile, l’isolation, les cordages, les litière, la construction, l’isolation, la diététique... Fun fact : les premiers jeans de la marque Levi’s étaient fabriqués à partir de fibre de chanvre, connue pour sa résistance.

 

Mais la liste des vertus du chanvre ne s’arrête pas là, puisque la plante possède aussi de nombreux bienfaits pour la peau et les cheveux. L’huile de chanvre, extraite des graines de la plante (les chènevis), est riche en omégas-3, omégas-6, acides gras poly-insaturés, vitamines, minéraux et protéines. Traduction : la plante possède des propriétés hydratante, régénérante, raffermissante et anti-inflammatoire... Bref, un véritable ingrédient miracle.

 

Nos soins pour la peau se mettent au vert

 

Et c’est justement parce que le chanvre est bourré de qualités que nous avons décidé d’en faire la guest star de notre nouvelle gamme de soins pour le visage. Nous avons mis au point une gelée hydratante, une brume protectrice et un stick nettoyant, tous formulés à partir d’huile de chanvre et d’a​loe vera comme ingrédients principaux. Un combo magique qui allie ce que la nature fait de mieux, pour croiser les vertus du chanvre à celles de l’aloe vera, reconnue pour ses propriétés adoucissante, hydratante, cicatrisante et antioxydante.

Concoctés avec soin, ces trois produits ont été conçus pour chouchouter ton épiderme : la gelée pour hydrater, la brume pour lutter contre les agressions extérieures et le stick pour éliminer les impuretés en fin de journée. Et comme chez Merci Handy, on veut ce qu’il y a de

mieux pour ta peau, l’ensemble de la gamme est composé à 95 % d’ingrédients d’origine naturelle. Non, ne nous remercie pas.